MA GNI FIQUE est ma première réaction après la lecture de ce livre, c’est aussi le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire la fabuleuse histoire qui se cache derrière.

Sorti il y a un mois, je l’ai découvert un vendredi, je l’ai acheté le lundi suivant, je l’ai commencé mardi et l’ai terminé mercredi, ça va ? vous commencez à vous y intéresser ?

C’est le seul livre qui, sur une même page, me faisait à la fois couleur des larmes et éclater de rire, la personne assise à côté de moi a dû me prendre pour un schizo lol (je l’ai commencé durant un vol Frankfurt-Marrakech), c’est un livre qui m’a transporté DÈS la première page (ce que, même L’Alchimiste, n’avait pas réussi à faire) et jusqu’à la dernière.

Mais c’est quoi le secret des émotions intenses ressenties pendant sa lecture ? A ne point en douter, c’est l’authenticité du récit, la véracité du partage que nous proposent Renaud (le papa) et Tom (le fils) de leur voyage, pas comme les autres, de 3 mois au fin fond de l’Asie centrale dans un pays lointain nommé Kirghizstan.

Vous êtes parents et rencontrez des difficultés avec vos enfants (collégiens ou lycéens) ? Vous les sentez partir en dérive ? vous les voyez mal tourner sans savoir par quel bout les en empêcher ? vous êtes remplis de bonnes volontés mais vous vous sentez seuls face à la tournure que sont entrain de prendre vos enfants ? Croyez moi, ce livre va métamorphoser votre rapport à vous mêmes, à vos enfants et au monde. Il vous ouvrira, incontestablement, des portes de réflexion et d’action, pour peu que vous acceptiez d’ouvrir les portes de vos cœurs.

L’histoire du voyage (et donc du livre)

pas_du_fils-renaud-tom-francoisJe précise d’entrée qu’il s’agit d’une histoire vraie, c’est un carnet de voyage pour lequel nos 2 protagonistes (Renaud et Tom) ont accepté de s’ouvrir à nous avec authenticité, ils n’ont pas retenu leurs émotions (positives comme négatives), et pour cela, je les en remercie.

Les parents de Tom sont divorcés depuis qu’il a 4 ans, il vit avec sa mère à Biarritz. Son quotidien est rythmé par la plage, les copains, son club de hockey, sa classe de seconde, l’alcool et la drogue. Ce n’est pas vraiment un joli mélange tout ça on est d’accord !

Renaud, lui, vit à Paris sur une péniche qu’il a aménagée et a été pas mal absent dans l’éducation de son fils. Les rares fois où il descend à Biarritz le voir c’est lorsque les parents sont convoqués par le collège ou le lycée, et comme on peut s’en douter, ces rares occasions de se voir ne sont guère positives.

Sauf qu’il y a bien eu une dernière goutte qui a fait déborder le vase, et là, Renaud, le père, prend une décision aussi radicale qu’inattendue. Il décide de déscolariser son fils, lycéen, et l’embarquer avec lui dans une aventure qu’il voulait extraordinaire. Comme Tom se moquait pas mal de ses études, Renaud s’est dit qu’on ne perdrait pas grand chose à lui faire faire une pause le temps d’une année scolaire.

Renaud est un aventurier voyageur dans l’âme (c’est de famille, son père l’était également), il a déjà traversé l’atlantique à la voile, il a déjà traversé l’Asie centrale en voiture et est même resté tout un hiver seul en Sibérie, alors les voyages, il connaît, mais en mode solo 🙂

Sauf que là, il veut embarquer avec lui son fils de 16 ans, qui plus est, un gamin dit difficile. Et comme on n’est pas à une difficulté près, Renaud décide, pour ce voyage, de traverser le Kirghizstan et à cheval s’il vous plait, lui qui, pas plus que Tom, n’y connait rien aux chevaux 🙂

Pour avoir choisi ce mode de transport, Renaud explique son choix, entre autres choses, en disant :

Au départ j’ai caressé l’idée de partir en voiture, mais très vite je me suis rendu compte que cela deviendrait vite problématique. J’aurais encore été celui qui maîtrise les choses. Je devais donc trouver un moyen de locomotion où nous serions tous les deux sur un plan d’égalité, où Tom pourrait avoir l’occasion d’apprendre et de dépasser son père.

C’est un voyage exceptionnel de 3 mois qui nous est proposé en narration, rien n’a été simple, ni la préparation de cette aventure (comme on peut s’en douter, Tom avait envie de tout SAUF de partir avec son « relou » de père à l’autre bout du monde), ni les premiers jours, et en tout sincérité ni les derniers jours non plus 🙂 . Passer 3 mois ensemble alors que la relation père-fils est au plus bas, voilà le défi que Renaud et Tom ont du relever.

Pour chaque épisode de leur aventure, nous avons droit à la version « Renaud » et la version « Tom » ce qui nous plonge vraiment au cœur de leur vécu, j’ai vraiment aimé cette alternance de style ^^

Bref, je ne peux que vous conseiller cette belle aventure, à la fois humaine (on se sent aspiré par les 2 personnages) et culturelle (on découvre toute une culture, un peuple et des paysages naturels du Kirghizstan).

——————————————————

Notre avis personnel :

Les – : 

  • Le prix, mais on le trouve d’occasion sur Amazon.

Les +++++ :

  • Super agréable à lire, se lit très vite
  • L’alternance de la narration entre Renaud et Tom nous rapproche intimement des 2 personnages
  • Les différentes situations vécues par nos 2 voyageurs nous renvoient à des choses similaires de notre quotidien
  • Nous donne vraiment envie de vivre de telles expériences avec nos enfants (ou nos parents)
  • l’authenticité du récit nous interpelle quant à la véracité et la pureté des relations parents/enfants

Si ce livre vous tente, aidez nous en l’achetant ICI sur Amazon :

pas_du_fils-renaud-tom-francois