« L’Islam fait partie de la France car il vit dans le cœur de nombreux Français aujourd’hui. Il nous faut accepter cette réalité, non pas comme un échec, ni une capitulation devant un ennemi étranger qui aurait pris nos enfants, mais comme une source d’épanouissement véritable pour moi comme pour des millions de personnes qui ne veulent ni guerre ni conflit, qui n’aspirent qu’à vivre dans la paix et qu’à adorer Dieu. Avoir le droit d’exister, être considérés et respectés, n’être pas rabaissés au rang d’extrémistes ou de radicaux. »

[… ]

« Je garde l’espoir peut-être naïf, qu’en refermant ce livre, le lecteur se dira : je comprends mieux…

Suis-je utopiste ? Trop rêveuse ? Chacun aura sa réponse. Néanmoins, je fais un pas, un geste pour que la haine, la peur et le chaos ne l’emportent pas. »

J’ai volontairement choisi ces mots, extraits du livre dont je vais vous parler aujourd’hui, pour faire résonner cette voix dans nos esprits et qu’elle serve de tremplin à nos pensées pour les porter plus loin…

L’auteur :

Ex-icône du rap féminin, Mélanie Georgiades, alias Diam’s, s’est convertie à l’Islam en 2008 et est musulmane depuis quelques années.

Aujourd’hui plus que jamais, elle fait couler beaucoup d’encre, suscite la curiosité, parfois la méfiance…mais que s’est-il donc passé ?

Il faut revenir à son tout premier livre « Autobiographie » pour mieux appréhender le deuxième, et surtout mieux comprendre. Pour se faire une idée la plus précise et la plus authentique – loin des préjugés, du sensationnel et des déformations médiatiques – de son parcours de vie, hors du commun, qui l’a conduite jusqu’ici…jusqu’à l’Islam.

Le livre : Mélanie, française et musulmane

livre-diams-francaise-et-musulmaneDans la continuité de son opus « Autobiographie », à travers un témoignage sincère et émouvant venu du fond de l’âme, Mélanie Georgiades nous fait entrer dans son univers secret pour mieux plonger dans ses pensées.

Prologue

Nous sommes en janvier 2015, la France est secouée par des attentats, l’Islam est à nouveau pointé du doigt…C’est alors que Mélanie éprouve le besoin de reprendre la plume pour faire entendre sa voix.

Mon jardin intérieur

Mélanie avait tout d’une « vie de rêve ». Mais paradoxe quand tu nous tiens : elle n’était pas heureuse, elle se sentait même plus mal !

Puis un jour tout a basculé de l’autre côté, nous dit-elle, du bon côté. Elle a (re)découvert l’Islam, a tourné le dos à sa carrière mais pas à la vie. La vie dont elle a toujours au fond rêvée, elle la goûte aujourd’hui et nous la raconte peu à peu dans son livre.

Diam’s

Voyage dans le temps de « Diam’s » : retour sur son enfance et ses années de gloire.

Si au devant de la scène, tout nous paraît rose, le tableau nous plaît et nous fascine, il n’en est pas de même derrière le rideau de scène : tout ce bonheur qu’on pouvait lire sur le visage de Diam’s n’était qu’un trompe-l’œil !

Camisole chimique

A mesure que Diam’s filait plein gaz vers son succès, elle manquait d’oxygène et descendait dans un gouffre à l’intérieur d’elle-même, allant jusqu’à détériorer gravement son état de santé mental.

C’est ainsi qu’en janvier 2008, elle s’est retrouvée pour la première fois dans une clinique psychiatrique : le début d’une « camisole chimique ».

T.S (Tentative de suicide.)

Diam’s ne cessait de s’enfoncer jusqu’à toucher le fond.

Quelques temps après, son train-train de vie reprenait presque comme si de rien n’était…Enfin presque…car le mal être de Diam’s ne cessait de grandir et le suivi psychiatrique de continuer son cours.

Même si les entrevues avec le psychiatre n’allaient pas guérir son mal, elles allaient lui apporter malgré tout un certain réconfort, précisément lorsqu’ils parleraient ensemble de foi et de Dieu.

Dieu

Diam’s nous raconte la place qu’occupait Dieu jusque là dans sa vie et comment dans un état de confusion, elle connut un revirement de conscience.

A la lecture du Coran, elle fait une découverte déroutante…C’est le début pour elle d’une renaissance et d’une rencontre avec la vérité, et qui entraînera en elle un important changement de point de vue sur les valeurs et les significations de la vie.

Elle se trouve à ce moment-là à l’île Maurice, et c’est alors qu’elle fait, en toute intimité avec Dieu, son témoignage de foi qui allait désormais faire d’elle : une musulmane.

Mummy

Dans ce chapitre, Mélanie rend humblement hommage à sa mère et revient sur son exemple de tolérance et de respect. Elle livre, en même temps, un message de compréhension et de réconfort aux parents d’enfants convertis à l’islam. Et les interpelle…

Après avoir achevé la lecture du Coran, se rendre utile sur terre sonnait pour Mélanie comme une évidence. C’est alors qu’elle fonde, aux côtés de sa mère, le « Big up project » (http://www.bigup-project.org/), une association visant à améliorer le sort des orphelins en Afrique.

Plus loin, Mélanie revient sur le climat d’hostilité qui a entouré sa conversion, celle de la star Diam’s convertit à l’islam, et sur la manière dont sa mère l’a vécu, notamment après le fameux « scoop » de Paris-Match !

Besoin d’air

C’est contre toute attente, dans un petit village en campagne, que Mélanie trouve finalement refuge ! On découvre avec surprise dans ce chapitre un hymne à la fraternité humaine et un champ d’espoir. Mélanie nous fait entrevoir ici une toute autre réalité de la vie en France, bien loin des clichés médiatiques : celle d’habitants d’un village, toutes confessions confondues, qui se côtoient et vivent en toute harmonie dans la vie collective.

Un voyage pas comme les autres / La Mecque / La quiétude

Renouer avec son patrimoine & son histoire est le maître-mot de ces trois chapitres qui se suivent.

Si Mélanie avait l’habitude de voyager à la découverte de différentes contrées, ce voyage qu’elle allait aujourd’hui entreprendre allait la sortir de ses habitudes et la mener vers « l’inconnu », vers un ailleurs, à la découverte d’un monde intérieur.

Au fil des pages, elle nous confie son émerveillement et le changement qui s’opère en elle, la métamorphose qui se glisse doucement dans ses pensées et dans son cœur.

De retour…

Passer d’un climat où les différences sont une richesse, à un climat où l’on vous fustige du regard parce que vous êtes différent, c’était pour Mélanie comme passer du sauna au bain de glace.

Mélanie a beaucoup voyagé, elle ne peut s’empêcher de comparer et déplorer le fossé qui se creuse avec son pays. Elle interpelle et questionne :

« …En quoi serais-je moins digne avec mon voile qu’une femme nue dans une pub pour un pot de yaourt ? »

Avant de poursuivre, elle conclut ce chapitre par un brin de nuance et d’espoir, en rappelant que beaucoup de français sortent du schéma de la société à deux vitesses et sont un symbole d’ouverture et d’acceptation de l’autre.

Seconde chance

Il s’est écoulé huit mois depuis que Diam’s a quitté la scène. Aujourd’hui elle attend un enfant, les premiers pas vers une nouvelle vie !

Et c’est alors que peu à peu Mélanie réalise…Elle réalise à quel point elle a changé et à quel point finalement le changement est à la portée de tout un chacun, pourvu qu’on le veuille et contrairement à ce que la société veut bien nous faire croire.

Neuf mois

Feedback sur sa grossesse et son voyage à la Mecque. Mélanie nous fait voir le monde à travers ses yeux.

Chaque page de sa nouvelle vie est une invitation à disperser le brouillard opaque et même oppressant qui nous perturbe tant, le nôtre mais aussi celui des autres.

Maryam

Mélanie nous relate ses premières impressions en tant que maman. Elle a choisi d’appeler sa fille Maryam et nous explique pourquoi.

C’est aussi durant les premiers mois de la naissance de sa fille qu’elle écrit son premier livre « Autobiographie ». Elle répond aux idées reçues qu’on lui colle…

Dans la lumière

La nouvelle Diam’s fera ainsi son premier retour sur la scène médiatique peu avant la parution de son premier livre « Diam’s Autobiographie ». Elle nous fait part de ses appréhensions, elle qui pourtant était habituée aux projecteurs, mais cette fois les perspectives et les enjeux sont différents. Le ton était donné…

Je préfère qu’on m’appelle Mélanie

L’interview sur « Sept-à-Huit » (disponible ici : http://www.dailymotion.com/video/xu427f_diam-s-musulmane-voilee-une-autre-vie-interview-exclusif-2012_news) est finalement vécue comme une réussite pour Mélanie. Et les réactions en retour (dont elle nous en livre certaines dans ce chapitre) en disent long.

Comme en témoigne cet article de Le Point :

« S’il y a bien une chose que j’ai comprise, c’est que si tout le monde avait en tête le même objectif que Mélanie, « se lever tous les matins en essayant d’être meilleure que la veille », le monde serait certainement aussi doux que ce bonheur qu’elle vit pleinement aujourd’hui grâce à l’Islam, et dont le sourire radieux qu’elle affiche est la preuve la plus évidente. »

Pas si seule…

De nouveaux événements vont chambouler la vie de Mélanie. Dans ces temps amers, elle traverse les vicissitudes de la vie avec force et lumière, et nous entraîne dans le tourbillon de ses pensées mues par sa foi en Dieu.

Mon papi, ce héros

Mélanie rend une nouvelle fois hommage, à son grand-père cette fois. Un temps fort qui fait battre le cœur, et qui donne du sens au vivre-ensemble.

Daddy

Le cœur désormais habité par la foi, Mélanie réalise toute l’importance de la place des parents dans une vie. C’est tout naturellement alors qu’elle renoue avec son père. A travers leurs retrouvailles, elle glisse un nouveau message de paix et

d’espoir, dans ce climat hostile à l’islam, et particulièrement aux femmes musulmanes qui portent le voile.

Ramadan

A mesure que Mélanie avance sur le chemin de la foi, elle découvre son identité et valeur profonde. Elle entretient des rapports pacifiés avec elle-même et son entourage. Elle goûte au sens profond de la vie, de son existence sur terre et de la destinée du bonheur véritable.

Une vie de famille

Mélanie se livre avec simplicité et pudeur sur sa nouvelle vie de famille, avec l’Islam en toile de fond. Elle nous fait arpenter les allées lumineuses de ses pensées, nous confie ses petites peines qui rapidement laissent une grande place aux grandes joies de la vie quotidienne.

C’est maman la plus forte !

Mélanie prend son rôle de maman au foyer très à coeur. Elle pose et provoque une réflexion attentive sur le rôle & la place de la mère dans la société.

J’aurai aimé lui dire

C’est dans le contexte des attentats de janvier que Mélanie reçoit la visite d’un chrétien. Une rencontre qui sera brève mais riche.

Ce qu’elle n’a pu lui dire ce jour-là, elle le communique aujourd’hui dans son livre.

Épilogue

Petite remise au clair des intentions qui l’ont animée à l’écriture de son livre.

Ps : Poème pour mes amours

Mélanie adresse un message, sous forme de rap poétique, à ses deux enfants, adultes de demain, pour mieux les armer face à la société dans laquelle ils grandiront.

A toutes les mamans

Dominique, la maman de Mélanie, prend le relais ici pour faire lever un nouveau vent d’espoir à travers un témoignage sincère et émouvant.

——————————————————————–

Notre avis personnel :

L’histoire toute entière de Mélanie, celle d’hier comme d’aujourd’hui, nous invite à nous rendre compte de l’influence de la société sur le sort des Hommes.

Son livre, présenté ici, est un plaidoyer contre la pensée unique, et pour se confronter aux idées reçues et à la réalité du terrain. Il s’agit de passer au-delà des préjugés et de la différence, de transcender des barrières conceptuelles, de briser des murs et des frontières psychologiques qui nous séparent de celui ou celle auxquels on colle inévitablement l’étiquette d’ « étranger », du fait de ses croyances « hors-norme » ou tout simplement différentes substantiellement des nôtres, de par la différence d’histoire, de culte et de culture.

Les – :

  • Rien qui à mon sens mérite d’être relevé.

Les ++++++ :

  • Une vision proche de notre quotidien ;
  • Une réflexion intéressante sur la modernité ;
  • A travers le regard de Mélanie, on apprend à ne plus vivre à cent à l’heure mais à prendre le temps de se poser et de déchiffrer le monde, aussi bien dans sa globalité que dans sa spécificité ;
  • Son récit est une constellation de témoignages en faveur du vivre-ensemble ;
  • C’est un appel à faire changer les mentalités pour combattre ensemble des comportements discriminants et abusifs ;
  • Ce ne sont pas juste des mots mais des actes, la vie audacieuse de Mélanie sert d’exemple dans son discours

Ce livre vous intéresse ? Aidez-nous en l’achetant ICI sur Amazon :

livre-diams-francaise-et-musulmane