[Chronique proposée par Hakima]

« Si tu ne peux être une étoile au firmament, sois une lampe dans ta maison » : cette citation reflète et incarne, à mon goût, le sens profond de la lecture que j’aimerais partager avec vous ici.

L’aventure humaine & spirituelle qui m’a conduite jusqu’ici s’est déclinée en trois épisodes dont je vais vous conter les événements marquants :

Premier épisode : J’assistais il y a quelques années à une formation qui s’intitulait : « Renforcer son leadership. » L’étude s’articulait autour de ces trois grands axes :

1/Pensez aux plus grands leaders que vous connaissez : quelle influence ont-ils eue sur leur groupe ?

2/Naît-on leader ou le devient-on ?

3/Le leadership est-il une question de style ?

« Naît-on leader ou le devient-on ? », voilà la question qui travaillait en profondeur mon esprit ; elle perçait et poussait désormais dans ma conscience…

Deuxième épisode : A travers des expériences associatives, l’occasion s’offrait à moi de nourrir cette réflexion et de mettre à l’épreuve les acquis que j’avais reçus. J’en suis ressortie finalement plus convaincue que jamais :

* Que l’on ne naît pas leader mais qu’on le DEVIENT, autrement dit, un leader potentiel sommeille en chacun de nous !

* Que le grand secret du leadership est de pouvoir le libérer de manière éthique & authentique !

Troisième épisode : Je participais à une table ronde, où chacun tour à tour devait débattre sur une question qui lui était arbitrairement posée ; la question qui m’a été attribuée fut la suivante : « Le leadership est-il inné ou acquis ? »

Et là pas de surprises !!! Outre la conception erronée que nous pouvions avoir du leadership, l’échange faisait clairement ressortir nos a priori sur la question et les mythes qu’on nous a fait avaler depuis des lustres…

Mais surtout je me rendais compte d’une chose simple : c’est que beaucoup ignoraient que manger des balistos – surtout les jaunes ! – était un allié efficace pour renforcer son leadership !!!

Bah oui! Comme le martèle très bien et en silence svp, cette pub :

leadership-balisto

Oui, c’était ma petite blague sympa pour voir si vous suiviez et surtout pour ne pas vous perdre en cours de route 😉

J’ai donc choisi ce livre « Comment trouver le leader en vous ? », un livre qui parle à chacun d’entre nous ; un livre qui nous fait entrevoir une vision plus large et plus juste du leadership ; un livre qui nous ouvre une nouvelle porte d’accès à nous-mêmes, aux autres et au monde…

L’auteur

Dale Carnegie était, de son vivant, un écrivain et conférencier américain, qui a proposé des méthodes de développement personnel. Ses idées sont vieilles comme le monde, mais il a su faire entendre sa voix à travers le monde, de sorte qu’aujourd’hui il est encore considéré comme le leader mondial de la formation continue spécialisée notamment dans le développement du leadership.

Le livre : Comment trouver le leader en vous

comment-trouver-le-leader-en-vousLe livre que voici a été écrit après la mort de Dale Carnegie, il reprend les principes du grand maître en les illustrant par des exemples plus récents.

Introduction : La révolution des relations humaines

On y dresse un état des lieux, étoffé d’exemples pratiques, de la situation du monde à l’ère du 21ème siècle, telle qu’elle a conduit à une révolution des relations humaines. L’idée est que le modernisme a créé (particulièrement dans le monde de l’entreprise) de nouvelles pratiques, mais aussi de nouvelles exigences, de nouveaux besoins, et que pour parvenir à marcher avec son temps, le monde doit bâtir de nouveaux leaders et les coiffer et les habiller de nouvelles valeurs.

Chapitre 1 : Trouvez le leader en vous

En lisant les premières lignes de ce chapitre, je me suis tout de suite dit : « ça y est, j’ai trouvé ma vocation !» Et vous allez comprendre pourquoi ! On nous trace le portrait d’un homme qui gagne 1 millions de dollars par an par sa « simple » capacité à motiver les autres ! Hé oui, vous ne rêvez pas ! Les salaires de ce type ça se mérite !

Alors c’est quoi le secret ???

Le point de départ :

* Établir une vision globale

C’est la case départ par laquelle passent tous ceux qui ont réussi : ils avaient cette capacité de rêver, de challenger l’existant et comme dirait Warren G. Bennis, de « transformer une vision en réalité ». Un peu comme l’alpiniste chevronné qui, avant d’entamer son ascension fulgurante, s’est déjà fait une image mentale du sommet à atteindre, du chemin à parcourir et des embûches à éviter !

* Identifier ses qualités de leader :

Il n’y a pas de leader type, il y a plusieurs leaders, chacun étant censé trouver en lui LA qualité qui va le propulser lui et son entourage vers la réussite.

Il y a par contre le leader qu’il ne faut plus être, le fameux « c’est moi le boss et toi t’exécutes ! », doit faire place au « c’est moi le boss et je suis là pour te servir ! » Hé ouais, ça ne rigole plus !

Chapitre 2 : Commencez à communiquer

Ce chapitre commence par une histoire anecdotique.

A travers les lunettes du père : c’est l’histoire d’un « bon » père qui a un fils désobéissant et rebelle et qui ne sait plus quoi faire de son fils…

A travers les lunettes de la réalité lol : c’est l’histoire d’un « mauvais » père, qui communique très mal avec son fils et c’est le fils qui ne sait plus quoi faire de son père… !

On comprend dès lors à quel point le relationnel peut être déterminant dans le rôle du leader. Que ce soit dans une cellule famille ou une cellule entreprise, le bon leader, c’est le bon communiquant, il privilégie à la fois la proximité et l’écoute.

Chapitres 3 : Motivez les autres

L’équation qui marche : le bon leader c’est aussi celui qui inspire une vision commune, qui développe le travail d’équipe, qui motive les troupes et les rend engagées.

[Petit aparté qui mettra tout le monde d’accord : motiver ne veut pas dire tromper 🙂 Il s’agit de motiver tout en restant rigoureusement conforme à la réalité des choses !]

A l’image, poursuit l’auteur, « du héros qui avance sur son cheval blanc, avec quelqu’un à côté de lui, puis un autre arrive de la droite. Dix autres de la gauche…Et… » Et la suite se situe à la page 43 du livre ! Je sais, je sais ! Je suis cruelle comme diraient certains ou je fais durer le suspense comme diraient d’autres 😉

En attendant, voici en substance la pensée directrice de Dale Carnegie :

« Le seul moyen au monde d’amener quelqu’un à accomplir quelque chose, c’est de susciter en lui le désir de le faire. »

Dans le même gabarit (histoire de bien digérer l’idée), Antoine de St Exupéry nous dit :

« Si tu veux construire un bateau, ne rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose…Si tu veux construire un bateau, fais naître dans le cœur de tes hommes et femmes le désir de la mer. »

C’est cela la clé du vrai leadership. C’est savoir créer de l’adhésion (buy-in), c’est faire appel à son pouvoir charismatique (en forçant le respect et l’admiration par son comportement et ses idées) plutôt qu’à son pouvoir coercitif (la politique du bâton) ou utilitaire (la politique de la carotte).

Et c’est bien la méthode la plus pérenne et la plus légitime dont pourra user à bon escient un bon leader.

Chapitre 4 : Exprimez aux autres l’intérêt sincère que vous leur portez

On aura beau être dans le vrai, on aura beau détenir LE truc du siècle…, la meilleure manière pour amener les autres vers nous, pour les faire adhérer à nos idées, à nos projets, pour les inviter à porter un nouveau regard sur telle et telle chose : c’est d’aller à la recherche des autres et d’entrer dans leur monde avec humilité, en s’intéressant à ce qu’ils font et ce qu’ils sont, à ce qui les préoccupe dans le moment, avec un cœur sincère et bienveillant.

Cette attitude gagnante est une clé d’or qui ouvre et favorise l’interconnexion des voies du cœur : elle favorise la coopération, rend l’autre plus disposé à nous écouter et nous grandit intérieurement à travers la découverte de l’autre.

Dale Carnegie nous révèle en ce sens : « Si vous voulez que les autres vous apprécient, si vous voulez entretenir des relations durables, si vous voulez aider les autres en même temps que vous-même, gardez à l’esprit ce principe fondamental : intéressez-vous sincèrement aux autres. »

J’ajouterai cette précieuse parole d’un mystique qui s’inscrit dans cette pensée et qui nous murmure : « c’est l’amour qui met les cœurs à l’œuvre, en mouvement, qui fait agir. L’amour est la monture des esprits… »

Chapitre 5 : Sachez voir les choses du point de vue de l’autre

Comme dirait Stephen Covey : Ne pas chercher à comprendre l’autre et essayer en premier lieu de se faire comprendre, fait partie des 7 mauvaises habitudes des leaders inefficaces.

Bien sûr il ne s’agit pas de changer son regard pour adopter celui de l’autre, mais l’idée ici est d’aller scruter son horizon : se mettre dans les bottes de l’autre, pour S’ADAPTER à l’autre (à ses besoins, à ses attentes, à sa motivation, à ses compétences…).

Cela adoucit les cœurs et les esprits, élargit nos propres horizons et permet chemin faisant de mieux aiguiser, mieux outiller et en somme de mieux capitaliser !

Chapitre 6 : Apprenez à écouter

«…Plus importante qu’une éloquence vibrante…Une bonne écoute est véritablement le point de départ d’un échange efficace…Les leaders qui réussissent sont souvent ceux qui ont appris la valeur de l’écoute.»

Contrairement à ce que voudrait nous faire croire le mythe, on peut très bien être leader SANS pour autant être éloquent. Moïse (que la Paix soit sur lui) en est à ce titre la preuve vivante, puisqu’il était Prophète malgré son défaut d’élocution. Son éloquence se manifestait autrement, par la douceur et la noblesse de son cœur qui gagnait le cœur des gens…

L’écoute, en revanche, est une chose précieuse dont on ne peut se passer. Elle est indispensable dans la mesure où elle permet de se synchroniser avec son interlocuteur. On a besoin d’écouter attentivement l’autre – avec respect et éthique – pour le comprendre et être proche de lui.

C’est un exercice très difficile à effectuer qui demande une maîtrise de soi et de faire fi de sa personne pour pouvoir être présent à l’autre. Mais c’est une qualité à acquérir absolument pour communiquer de manière efficace et renforcer son leadership.

Chapitre 7 : Faites équipe pour demain

C’est le troisième chapitre que j’affectionne le plus (le premier & le second, vous les découvrirez un peu plus bas ;-)), je ne peux pas vous en parler sans y inclure une de mes citations préférées :

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !» J

C’est bien connu, agir en solitaire suffit pour des petites réalisations. Pour des grandes, le travail en équipe devient on ne peut plus que nécessaire car il va falloir décupler les forces et les compétences.

Faire équipe pour demain, nous dit Dale Carnegie, c’est voir loin et s’inscrire dans une logique d’éducation tout au long de la vie. C’est fournir les moyens nécessaires et donner envie aux co-équipiers de continuer. C’est favoriser leur autonomie en ayant foi en leur potentiel, en voyant en eux les leaders de demain.

C’est in fine être comme un seul corps tout en respectant les individualités, un corps qui soit souple à l’image d’une « structure moléculaire dans laquelle chacun peut traverser toutes les barrières artificielles, personne n’est coincé dans une case, chacun peut participer à des équipes créatives interservices ».

Chapitre 8 : Respectez la dignité des autres

L’auteur frappe un grand coup dans ce chapitre avec cette « règle d’Or de Manning » :

« Pour gagner, vous devez connaître le secret et le vivre… : traitez les autres comme vous voudriez qu’ils vous traitent ; …le moyen le plus sûr (de gagner) c’est de respecter sans en dévier la règle d’or ».

C’est en se dotant de ce souffle puissant que l’on parviendra au véritable succès.

Chapitre 9 : Mettez en valeur, félicitez, récompensez

Un bon leader doit toujours garder à l’esprit que la meilleure source motivationnelle pour enraciner et solidifier l’engagement de ses coéquipiers, un moyen infaillible d’augmenter de manière spectaculaire leur productivité : c’est d’encourager les cœurs, de communiquer et célébrer les réussites tout au long du

processus, tout en formant un réseau de leadership partagé. Cela produit, nous promet-il, un effet retentissant même chez l’homme le plus matérialiste qui soit ;)!

Chapitre 10 : Traitez les erreurs, les réclamations et les critiques

Un des défis que doit relever le leader efficace est dans la capacité à faire preuve de transparence et à voir les choses du bon côté en ayant présent à l’esprit ce principe fondamental : l’échec n’existe pas, ou s’il existe c’est pour servir de tremplin vers la réussite. Il n’y a pas d’erreurs, il n’y a que des occasions d’apprendre et de se développer !

Comme dirait William Connor, tenez-vous bien :

« L’homme qui ne fait aucune erreur n’accomplit généralement rien. » J

Et comme dirait David Luther, tenez-vous encore mieux, celle-là elle est balaise :

« Ceux qui acceptent le mieux les critiques sont ceux qui désirent vraiment s’améliorer. » 🙂

Enfin, il y a ceux qui, comme Noel Coward, revendiquent tout haut :

« J’aime lire les critiques littéraires pour autant qu’elles m’adressent des compliments. » 🙂

Il nous reste encore du chemin à faire…on est d’accord 😉 !

Chapitre 11 : Fixez vos propres objectifs

Ce passage du livre résume de manière magnifiée à mon goût l’idée principale de ce chapitre 🙂 :

« Sans objectif précis, c’est trop facile de se laisser aller avec le courant, sans jamais prendre en charge sa vie. Le temps est gaspillé faute d’un sentiment d’urgence. Il n’y a pas de date limite. Rien ne doit impérativement être fait aujourd’hui. Il est alors toujours possible de remettre à plus tard. Les objectifs sont là pour nous indiquer la direction choisie et favoriser notre discipline. »

Chapitre 12 : Concentrez-vous sur une ligne directrice

Ce chapitre est mon deuxième sujet de prédilection…!

Un bon leader, c’est quelqu’un de proactif ! Ce n’est pas quelqu’un qui attend les occasions venir à lui, c’est lui qui va vers elles ! Ce n’est pas non plus quelqu’un

qui attend qu’on lui dise quoi faire, quand et comment…Il n’est pas réactionnaire mais RÉVOLUTIONNAIRE !

Un bon leader, c’est quelqu’un de conscient et de vigilant. C’est quelqu’un qui a un esprit critique, et qui voit large. Il anticipe et prend des décisions. Il ne se restreint pas à un périmètre d’action, il sait sortir des cadres.

Un bon leader, c’est quelqu’un qui persévère et n’abandonne jamais. Il voit dans chaque difficulté ou obstacle, une opportunité, une occasion de développer des qualités.

Chapitre 13 : Maintenez votre équilibre

L’équilibre joue un rôle énorme chez tous ceux qui veulent réussir et avoir des performances régulières élevées. Etre un bon leader, c’est effectivement savoir jongler entre vie professionnelle, vie familiale et vie privée sans faire l’impasse sur l’une ou l’autre composante de notre vie. C’est savoir aussi s’accorder des temps de loisirs/pauses dans une journée comme une sieste par exemple.

Citons « au hasard » cette parole de Hugh Downs qui dit : « Une chose que j’ai en commun avec des grands de ce monde, la seule, c’est que je peux dormir de très courtes périodes et me sentir reposé…»

Franchement, vu sous cet angle, elle n’est pas trop belle la vie d’un leader ? ^^

Chapitre 14 : Créez une attitude mentale positive

C’est LE chapitre qui occupe pour moi la première place du podium 🙂

« La leçon la plus importante que j’ai tirée, c’est l’importance considérable de nos pensées. Si je savais ce que vous pensez, je saurais qui vous êtes, car vos pensées font de vous ce que vous êtes. En changeant nos pensées nous pouvons changer nos vies. » (Dale Carnegie)

« Notre vie est ce que nos pensées en font. » (Marc Aurèle)

Notre pensée façonne notre existence. Notre façon de penser, de voir les choses, influe beaucoup sur nous-mêmes, sur notre façon d’agir et sur notre environnement. Je crois qu’on l’a un peu tous déjà expérimentée un moment ou un autre de notre vie : la force de la pensée positive comme négative !

La première, à quel point elle peut nous apporter le bonheur et nous faire grimper sur l’échelle du succès. La seconde au contraire, combien elle peut nous apporter tristesse et nous entraîner sur la pente de l’échec.

Aussi : « Pensez bonheur et vous serez heureux. Pensez succès et vous réussirez ! »

Evidemment, il n’est pas question de vivre sur un nuage et de négliger ce qui peut nous arriver comme difficulté ou malheur. Non ! L’idée est plutôt de prendre conscience de cette force colossale et de la diriger de façon positive. De façon à puiser en soi l’énergie nécessaire pour rester debout et continuer d’avancer, et de façon à ne pas douter de la réussite (future) de ses projets.

Chapitre 15 : Apprenez à dominer le stress

« Voici une méthode utile en trois étapes.

1. Demandez-vous : quel est le pire qui puisse arriver ?

2. Préparez-vous mentalement à accepter le pire, si nécessaire.

3. Ensuite, travaillez calmement et méthodiquement à tirer parti du pire.

Tout est une question de gymnastique mentale me diriez-vous 🙂 !

Chapitre 16 : Manifestez votre enthousiasme

« Entourez-vous toujours de personnes heureuses et qui vont de l’avant, recommande Harvey Mackay. Je ne fraie pas avec des gens négatifs. Si vos amis, vos collègues, les personnes que vous respectez et celles dont on parle dans vos lectures sont dynamiques, enthousiastes, confiantes, si elles ont une bonne estime de soi, ces qualités deviendront intégrante de vous-même. »

En un mot comme en mille : le leadership efficace se manifeste par cette capacité de diriger en mobilisant l’enthousiasme, en le restaurant et en le générant autour de lui. Partout où il passe, il crée ce truc bizarre mais super qu’on appelle :

La C-O-N-T-A-G-I-O-N ! ^^

Conclusion : Passez à l’action !

Ce livre est tout simplement une bombe parce qu’il prend en compte la dimension humaine & spirituelle & universelle du leadership ! Et parce qu’il se base comme on a pu le voir, sur le principe du compagnonnage. Une bombe qui ne demande qu’à être enclenchée et dont les effets ravageurs ne sont plus à prouver, juste à être éprouvés 😉 !

———————————————-

Notre avis personnel :

Les – :

  • RAS (rien à signaler), vous pouvez l’acheter les yeux fermés lol

Les +++ :

  • Un livre très simple, très concret, où tout le monde y trouve son compte !
  • Il a le don d’insuffler un supplément d’âme et de magie à votre vie & votre travail !
  • Son prix, c’est trois fois rien ! En somme, vous n’avez rien à perdre mais tout à gagner 😉

Ce livre vous intéresse, aidez-nous en l’achetant ICI sur Amazon :

comment-trouver-le-leader-en-vous medicinesfinder.com